1- LA PREPARATION DES FIGURINES

 
La qualité des figurines utilisées pour ce petit article est telle que cette préparation se résume à un strict minimum.

En effet, je n'ai trouvé sur ces pièces aucune trace de moulage résiduelle.

De ce fait et afin d'obtenir une surface de travail propre pour la peinture, j'ai travaillé les figurines avec une brosse métallique douce montée sur ma mini-perceuse.

Ainsi, je me retrouve avec des figurines bien brillantes et prêtes à recevoir une sous-couche de peinture noire (Chaos Black de Games workshop).

Pour parfaire ce travail, qui est indispensable, je repasse une seconde couche de peinture noire mais cette fois au pinceau pour pouvoir atteindre toutes les zones.

Une fois cette tâche faite et que la peinture est bien sèche, je vérifie une dernière fois l'homogénéité de l'ensemble afin de déceler toute bavure qui aurait pu m'échapper lors de la préparation.

Enfin, je colle les figurines sur des socles ronds de la marque Games workshop.

 

Avant de passer à la partie peinture, je voudrais indiquer que toutes les références que j'emploie sont issues de la gamme Prince august (Vallejo) sauf lorsque cela est précisé autrement.

Il est à noter aussi qu'il devient pratiquement indispensable de travailler avec des outils de précision: des pinceaux de qualité même s'ils ne sont pas forcément bon marché et surtout des lunettes de précision comme celles employées par les horlogers.

 

Ceci étant dit, on va pouvoir commencer les choses sérieuses.

 

2- LA PEINTURE

 

théorie générale: Ma façon de peindre consiste à ne faire que des éclaircies successives.

Pour réaliser une éclaircie, je passe sur la couche colorée n-1, une seconde couche n avec une teinte plus claire tout en rétrécissant la surface à peindre et en réduisant la quantité de peinture par une augmentation de quantité d'eau. Et ainsi de suite.

Ainsi, sur les sommets d'une zone, je ne mettrai qu'une pointe de couleur « presque blanche ».

Il s'agit en quelque sorte de réaliser une carte d'état-major en commençant par faire les crevasses en très foncé pour finir sur les sommets en très clair.

Plus vous allez faire de couches et meilleur sera votre dégradé. Pour ma part, je préconise entre 3 (petites surfaces comme les visages) et 5 couches (tuniques).

Après la théorie, passons à la pratique!

Pas trop de travail pour ce que l’on peut voir sur la photo 1. Toute la figurine est peinte en Bleu Us 903 puis les parties chaires et les fusils sont recouverts de Rouge Noir 859.

Sur la photo 2, on commence à appliquer les teintes propres aux visages.

J'ai appliqué du Marron Orange 981 sur l'ensemble du visage sauf dans les creux les plus marqués comme la bouche, les orbites des yeux et le contour du nez.

Les moustaches, les cheveux et les fusils sont peints dans cette phase avec du Camouflage Allemand Brun Foncé 822.

La première phase de peinture des tuniques commence par une approche sombre de la teinte finale. Ainsi, on peut voir sur la photo 3, la première couche verte faite avec du Vert Noir et la bleue obtenue avec un mélange de Bleu Moyen et de Bleu de Prusse Foncé.

Les visages ont été éclaircis avec un mélange de Marron Orange et de Chair Bronzée 845.

Avec un pinceau très fin, on réalise les yeux en forme d'amande avec du Blanc pur.

La coiffure reçoit un premier traitement avec du Bleu Us mélangé avec du Blanc.

               

La première phase de peinture des tuniques commence par une approche sombre de la teinte finale. Ainsi, on peut voir sur la photo 3, la première couche verte faite avec du Vert Noir et la bleue obtenue avec un mélange de Bleu Moyen et de Bleu de Prusse Foncé.

Les visages ont été éclaircis avec un mélange de Marron Orange et de Chair Bronzée 845.

Avec un pinceau très fin, on réalise les yeux en forme d'amande avec du Blanc pur.

La coiffure reçoit un premier traitement avec du Bleu Us mélangé avec du Blanc.

Les bandeaux des coiffures sont peints eux aussi avec cette même teinte. Les canons des fusils ainsi que les sabres reçoivent une couche de Noir pur. Les bagues ainsi que les supports de plume sont repris avec du Laiton. La teinte jaune (écharpe et revers de tunique) est obtenue avec du Jaune d'or que j'ai appliqué plusieurs fois car il s'agit d'une teinte très transparente. Les pantalons  sont mis en lumière avec un premier mélange de Rouge Noir et de Rouge Carmin 908 puis avec du Rouge Carmin seul. (Photo 5).

Pour la photo 6, je vais traiter toutes les couleurs or (garnitures de fusils, boutons, poignées de sabre...) avec du Laiton puis avec du Laiton additionné d'or.

Les sols sont éclaircis avec de l'Ocre Marron 856 et la partie plastique du socle est recouvert de Rouge Noir deux fois.

Je réalise chaque fil de plume individuellement avec du Blanc pur sans faire de Dry-Brush afin de conserver un aspect naturel à cet élément capital de la tenue.

 Certaines gardes de sabres sont aussi peintes en Blanc.

Le rouge du pantalon est encore repris avec du Rouge Vermillon puis avec une touche de Rouge Amarante. Les bandeaux de têtes sont peints en Jaune d'or.

 

Le vert est éclairci avec du Vert Foncé puis avec un mélange de Vert foncé et de Vert Olive Doré (Photo 7).

le bleu est obtenu en réalisant plusieurs éclaircies successives avec du Bleu Moyen additionné  de Bleu Céleste puis avec cette teinte dans laquelle j'ai ajouté une pointe de Blanc. (Photo 8).

     

le jaune peut encore recevoir quelques améliorations avec du Jaune d'or additionné de Jaune Intense.

 Enfin, sur la photo finale, je vais m'occuper des canons de fusils que je réalise avec du Boltgun Metal de la marque Games Workshop. La partie « bois » des fusils est le résultat d'un mélange de  Camouflage Allemand Brun Foncé et de Marron Orange.

Je vais souligner, avec un pinceau très fin (00), les coutures des tuniques (entre les manches et le buste et sur toutes les extrémités du vêtement) avec du Bleu Céleste pour la tunique bleue et avec du Vert Olive Doré pour la verte.

Les dernières touches de lumière des visages sont faites avec du Chair Bronzée employé pur et par petites doses.

Le sol est brossé à sec avec cette même couleur. La partie plastique du socle est vernie avec un produit mat.

Mes figurines ne sont pas vernies car n'étant pas jouées, je préfère qu'elles conservent un aspect parfaitement mat plutôt que de les protéger et risquer ainsi de les rendre satinées avec un produit qui aurait pu perdre ses qualités.

Cependant, je conseille à tous les joueurs de vernir leurs pièces mais en s'attachant à employer un produit fiable.

Dernière mise à jour de cette page : 13/11/2010